L’atelier

Sur cette page vous trouverez les principales machines qui constituent mon atelier et me permettent la réalisation d’ouvrages très variés, droits comme cintrés. N’ayant aucune machine numérique toutes mes machines se règlent manuellement et ont besoin de l’expérience de l’homme et de son savoir faire pour exécuter le travail correctement.

La scie à format

IMGP0881.JPG

Elle permet 2 grandes opérations :

  • La première est la mise au format de panneaux ( mélaminés, panneaux plaqués, panneaux massifs,…) autrement dit elle permet de réaliser des découpes droites, parallèles et d’équerre avec une grande précision pour la réalisation de caissons, de meubles, de panneaux de portes, etc…Mais elle permet aussi en inclinant la lame ou le guide de réaliser des coupes avec différents angles.
  • La deuxième fonction est le débit de bois massif, elle permet de déligner des plateaux de bois dans leur longueur pour avoir des morceaux parallèles. (débit de montants de portes, lames de volets,…)

La dégauchisseuse

imgp10622

Cette machine permet de dresser un morceau de bois et de le mettre d’équerre.

Une fois débités les morceaux de bois ne sont jamais propres ni droits il est donc obligatoire de les dégauchir c’est à dire de les aplanir et mettre un chant d’équerre pour pouvoir les travailler.

Pour cela on les passe plusieurs fois sur cette machine, elle est composée de 2 tables et d’un arbre au milieu avec plusieurs couteaux (3 ou 4 en général)

On retire donc quelques millimètres de bois à chaque passe jusqu’à avoir un morceau parfaitement plat, ensuite grâce au guide à 90° on recommence l’opération sur le chant pour avoir un bois droit et d’équerre.

La raboteuse

imgp10602

Elle va de pair avec la dégauchisseuse, elle permet une fois le bois dégauchis de le rendre parallèle sur toutes ces faces, l’opération précédente ne travaillant que 2 faces.

Grâce à une table mobile on règle l’épaisseur souhaitée et après le passage dans cette machine le bois ressort parfaitement parallèle à la face de référence dressée à la dégauchisseuse.

Deux passes sont donc nécessaires pour chaque morceau (chant et plat) mais la finition étant meilleure qu’à la dégauchisseuse, on passe fréquemment les 4 faces afin d’avoir des bois plus propres.

.

.

 

La toupie

IMGP1077.JPG

Cette machine permet en utilisation courante de réaliser de nombreux usinages sur le bois grâce à différentes molettes, telle que des rainures, des feuillures, des moulures, etc….

Mais elle permet aussi grâce à des gabarits de calibrer des pièces de bois cintrées et de les usiner par la suite.

C’est une machine d’une très grande précision et surtout très modulable, elle est généralement utilisée plusieurs fois pour chaque ouvrage.

A venir la mortaiseuse et la tenonneuse, deux machines très complémentaires.